top of page

Aventure inoubliable en Équateur : Deux mois au cœur de la forêt de "La Esperanza" - Emma Marchoul

Il y a un an, j'ai eu l'opportunité de vivre une expérience extraordinaire en Équateur. Mon stage de fin d'études m'a conduit au cœur de la forêt de "La Esperanza," où j'ai passé deux mois fascinants à explorer une biodiversité incroyablement riche et à contribuer à sa protection. Aujourd'hui, je partage avec vous les moments marquants de mon aventure au sein de cette forêt magique.

Dès mon arrivée, j'ai été immédiatement enchantée par la faune et la flore exceptionnelles de "La Esperanza." Cette région équatorienne, située à quelques heures de Quito, offre un écosystème d'une diversité inouïe, bien loin de tout ce que je connaissais des milieux tempérés. Parmi les espèces qui m'ont le plus émerveillée, les colibris, les motmots, les singes hurleurs et les orchidées se distinguent par leur beauté unique et leur présence fréquente.


Mon séjour en Équateur ne s'est pas résumé à l'observation de ces merveilles. J'ai également eu l'opportunité de participer activement à la préservation de la biodiversité. Parmi les missions qui m'ont été confiées, la récolte de jeunes plantules d'arbres pour la pépinière locale était une expérience gratifiante. En outre, l'observation des insectes et des singes hurleurs m'a permis de mieux comprendre l'incroyable équilibre de cet écosystème.



Une autre facette de mon séjour a consisté à analyser les images des caméras traps. C'est ainsi que j'ai découvert la présence de léopards, de tatous, et d'autres animaux fascinants qui parcourent les sentiers de "La Esperanza" sous le couvert de la nuit. Ces moments de découverte et d'excitation ont renforcé ma détermination à protéger ces espèces vulnérables.

Cependant, au-delà de la richesse de la faune et de la flore, ce sont les personnes que j'ai rencontrées qui ont laissé une empreinte indélébile dans mon cœur. Anélio Loor, Andréa Narvaez, Lilibeth Cornejo, Liliana Jaramillo, et bien d'autres, m'ont accueilli chaleureusement et partagé leur passion pour la conservation de la nature. Leur dévouement et leur expertise m'ont inspiré et m'ont fait sentir que je faisais partie de quelque chose de plus grand que moi.


Mon seul regret de cette aventure est de n'avoir pas eu la chance de voir les singes araignées, malgré ma patience et mes nombreuses excursions. Cela ne fait que renforcer mon désir de revenir un jour et d'observer ces créatures fascinantes.

En espérant que mon récit puisse inspirer d'autres à se joindre à la Fondation Great Leaf dans ses nobles efforts pour protéger notre planète, je vous remercie de m'avoir permis de partager mon aventure. J'espère sincèrement que je pourrai revenir un jour à "La Esperanza" pour poursuivre cette mission qui me tient tant à cœur.


18 vues0 commentaire

Yorumlar


bottom of page